Info Lettre

PRESS RELEASE: Help Burundian refugees in Tanzania!

The “Alliance des Burundais du Canada” (ABC) is organizing a press conference on the World Refugee Day to raise awareness on the critical situation of Burundian refugees in The United Republic of Tanzania.

Burundi is plunged into a deep and continuing political crisis since current President Pierre Nkurunziza has decided to illegally run for a third term in office. Security forces and government’s illegal armed militia (Imbonerakure) have committed and still committing extrajudicial executions, torture, rape and enforced disappearances since 2015. Targeted persons are those who are opposed to the regime, any discording voice and human rights defenders. As a result, hundreds of thousands of Burundians left their homes in fear of this violence and fled to neighboring countries, particularly in Tanzania, DRC, Uganda and Rwanda.


Eager for refugees to return home to prove that Burundi has returned to normalcy, Tanzania government, a close ally to Nkurunziza fascist regime, is pressuring Burundian refugees, with words and actions, to go back to Burundi insisting that the deadly instability is over even if gross human rights violations are still ongoing. More worrisome, reports are emerging of an infiltration of the Tanzanian refugee camps by the illegal armed militia, Imbonerakure. One may ask:


• Why is Tanzania not upholding its international responsibilities and commitments to receive asylum-seekers and offer protection to those who are at risk in their country?
• Why is Tanzania complacent and refusing to distance itself with a criminal regime that is being investigated by the International Criminal Court (ICC)?
• Why Burundian refugees who dare to leave the camps to fetch firewood, are abused by officials or even Tanzanian citizens?
• Why are Burundian refugees being forgotten by the International Community?
• Why is Burundi the least funded Refugee relief program?

The International Community needs to urgently help Burundian refugees. Now than ever, it is not the time to turn a blind eye!

When: June 20, 2019
Where: 135-B Press Conference Room, West Bloc, Parliament of Canada
Ottawa, Ontario, K1A OA6
Time: 10:00 a.m.
For further information, please contact: info@abuca.org


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Voler au secours des réfugiés burundais en Tanzanie!

L’Alliance des burundais du Canada (ABC) organise une conférence de presse à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés afin de sensibiliser l’opinion publique nationale et internationale sur la situation critique des réfugiés burundais en Tanzanie.

Le Burundi est plongé dans une crise socio-politique profonde depuis que le Président actuel, Pierre Nkurunziza, a décidé de se maintenir au pouvoir par un troisième mandat illégal contre l’avis de toute la classe politique burundaise (y compris au sein de son parti et la communauté internationale dans son ensemble). Les forces de sécurité et les milices armées illégales du gouvernement (Imbonerakure) commettent quotidiennement des exécutions extrajudiciaires, des tortures, des viols et sont à l’origine des disparitions forcées depuis 2015 envers les défenseurs des droits de l’homme et tous ceux qui s’opposent au régime. En conséquence, des centaines de milliers de Burundais ont quitté leurs foyers respectifs, dans la crainte de cette violence, et ont fui vers les pays voisins, en particulier la Tanzanie, la RDC, l’Ouganda et le Rwanda.

Désireux de voir les réfugiés rentrer chez eux afin de donner l’impression que la situation est normalisé au Burundi, le gouvernement tanzanien, un allié proche du régime fasciste de Nkurunziza, fait pression sur ces réfugiés, en actes et en paroles, pour les pousser à retourner au Burundi , en arguant que le pays est stable, et ce en dépit des flagrantes violations des droits humains toujours en cours. Plus inquiétant encore, des rapports dignes de foi font état d’une infiltration des camps de réfugiés tanzaniens par des éléments de la milice Imbonerakure. Face donc à cette situation on ne peut plus sombre pour les réfugiés, on est en droit de se poser les questions suivantes:

  • Pourquoi la Tanzanie ne respecte pas ses responsabilités et ses engagements internationaux en matière d’accueil et de protection des demandeurs d’asile et n’offre pas une protection à ces Burundais en danger?
  • Pourquoi la Tanzanie est-elle complaisante et refuse de s’éloigner d’un régime criminel qui fait l’objet d’une enquête de la Cour pénale internationale (CPI)?
  • Pourquoi les réfugiés burundais qui osent quitter les camps pour aller chercher du bois de chauffage, sont battus ou abusés par des fonctionnaires ou même des citoyens tanzaniens?
  • Pourquoi les réfugiés burundais sont-ils oubliés par la communauté internationale?
  • Pourquoi la situation des réfugiés burundais est-elle sous financée?

La communauté internationale doit pouvoir aider de toute urgence les réfugiés burundais. Aujourd’hui plus que jamais, ce n’est guère le moment de fermer les yeux!

Quand: Le 20 juin 2019

Lieu: Salle de conférence 135-B, Bloc Ouest, Parlement du Canada

Ottawa, Ontario, K1A OA6

Heure: 10:00

Pour plus d’information: info@abuca.org